Nouvelles

Promotion des compétences de base : améliorer la collaboration interinstitutionnelle

21.11.2022

Lancé en 2020 par la Collaboration interinstitutionnelle (CII), le projet « Promotion des compétences de base : interfaces et qualité » court jusqu’à fin 2022. Placé sous la direction du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) et du Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM), le projet comporte deux volets principaux : le premier étudie la question des interfaces entre les différentes lois et les acteurs, tandis que le deuxième concerne la perception et le développement de l’assurance qualité en matière de promotion des compétences de base. Le rapport établi par le bureau Interface sur ces deux thématiques contient des recommandations, qui seront discutées et approuvées par le Comité national de pilotage de la CII dans les semaines à venir. Un article publié sur le site de l’Office fédéral des assurances sociales (CHSS) est consacré au premier volet de ce projet.

Consulter l’article « Promotion des compétences de base : améliorer la collaboration interinstitutionnelle »

Promotion des compétences de base : améliorer la collaboration interinstitutionnelle

21.11.2022

Lancé en 2020 par la Collaboration interinstitutionnelle (CII), le projet « Promotion des compétences de base : interfaces et qualité » court jusqu’à fin 2022. Placé sous la direction du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) et du Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM), le projet comporte deux volets principaux : le premier étudie la question des interfaces entre les différentes lois et les acteurs, tandis que le deuxième concerne la perception et le développement de l’assurance qualité en matière de promotion des compétences de base. Le rapport établi par le bureau Interface sur ces deux thématiques contient des recommandations, qui seront discutées et approuvées par le Comité national de pilotage de la CII dans les semaines à venir. Un article publié sur le site de l’Office fédéral des assurances sociales (CHSS) est consacré au premier volet de ce projet.

Consulter l’article « Promotion des compétences de base : améliorer la collaboration interinstitutionnelle »

Colloque 2022 sur les compétences de base : rétrospective et documentation

10.11.2022

Organisée par la Fédération suisse Lire et Ecrire le 8 novembre dernier, l’édition 2022 du colloque national sur les compétences de base avait pour thème les principaux aspects et défis liés au renforcement de la qualité dans le domaine des compétences de base. Les nombreux spécialistes présents à ce premier dialogue national sur l’importance de la qualité dans le domaine des compétences de base ont abordé les aspects fondamentaux et les conditions-cadres de cette thématique. Les documents des présentations sont disponibles sur le site web kompetence.ch, où vous trouverez également une rétrospective en images.

Consulter les documents du colloque national sur les compétences de base 2022

Photos du colloque national sur les compétences de base 2022

Rencontre nationale et internationale des groupes d’ambassadeurs des compétences de base

27.10.2022

En octobre dernier, la rencontre nationale et internationale des groupes d’ambassadeurs des compétences de base a eu lieu à Saint-Antoine, dans le canton de Fribourg. Elle a réuni des ambassadrices et des ambassadeurs français et hollandais ainsi que leurs collègues suisses alémaniques, romands et tessinois pour un échange d’idées et la présentation de leurs activités respectives.

Les groupes d’ambassadeurs suisses s’engagent fortement pour la promotion des compétences de base, par exemple à travers des témoignages et des interviews pour les médias, une participation active à la campagne de sensibilisation nationale « Simplement mieux ! », l’organisation de stands et d’expositions à l’échelle locale et la participation, à titre d’experts, à des événements de sensibilisation. Par leur travail précieux, ils donnent un visage humain à une thématique abstraite et de ce fait, suscitent un sentiment d’identification auprès d’autres personnes concernées.

Consulter les articles de presse

Accéder au site du « Service d’encouragement à la formation en compétences de base 

Nouveau centre de compétences en didactique et numérique

11.10.2022

Le service spécialisé national Didactique et numérique pour le domaine des compétences de base est opérationnel depuis l’été 2022. Fort d’une équipe de quatre personnes et rattaché à la Fédération suisse Lire et Ecrire, ce centre de compétences a pour objectif de promouvoir la qualité des offres de cours ainsi que la formation de base et continue des formatrices et formateurs et d’encourager les efforts des prestataires de cours en matière de numérisation. À cet effet, il entend élaborer des offres de conseil et d’assistance destinées en particulier aux prestataires de cours et aux formatrices et formateurs, mais aussi à d’autres acteurs. Ces prestations sont actuellement développées en collaboration avec les différents acteurs du domaine des compétences de base. Le service spécialisé est cofinancé par le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation.

En savoir plus sur le centre de compétences en didactique et numérique

Nouvelle unité « Formation continue » au SEFRI

7.9.2022

Depuis le 1er septembre 2022, le SEFRI compte une nouvelle unité. Intitulée « Formation continue », elle est rattachée à la division Formation professionnelle et continue, dirigée par Rémy Hübschi, directeur suppléant du SEFRI. Placée sous la direction de Sabine Scheiben, la nouvelle unité sera responsable, entre autres, de la promotion des compétences de base, ce qui donnera une plus grande visibilité à cette thématique.

En savoir plus sur la nouvelle unité « Formation continue »

PROJET « TRIAGE : CONCEPTION D’OUTILS D’ÉVALUATION DANS LE DOMAINE DES COMPÉTENCES DE BASE » : PARUTION DU RAPPORT SUR LA PHASE I

5.7.2022

La Conférence intercantonale de la formation continue CIFC a lancé en 2021 un projet national de conception d’outils destinés à évaluer les connaissances dans le domaine des compétences de base. Afin de soutenir les personnes appelées à conseiller des adultes, les prestataires de formations continues et les personnes concernées, le projet TRIAGE entend développer, à l’échelle nationale et en collaboration avec des partenaires, des outils éprouvés facilitant l’évaluation des compétences de base et des compétences clés.

La première phase du projet TRIAGE s’est achevée en mai 2022. Elle portait sur l’analyse du contexte, l’identification des instruments disponibles en Suisse et à l’étranger, ainsi que sur la détermination des besoins dans les différents domaines. Dans la synthèse qu’il vient de publier, le bureau Interface met en évidence les lacunes existantes et formule des recommandations pour la suite du projet. Il relève notamment le manque général d’instruments adéquats pour l’établissement de bilans de compétences dans les domaines de la lecture et de l’écriture, des compétences numériques et des mathématiques élémentaires.

La deuxième phase du projet démarrera en automne 2022. Elle aura pour but de vérifier l’adéquation des outils existants et de combler les lacunes mentionnées dans le rapport sur la phase I grâce à des adaptations et à la conception de nouveaux instruments.

Rapport final de la phase I du projet TRIAGE (en allemand)

Résumé du rapport

Mal maitriser l’écrit freine énormément l’accès aux aides sociales

28.6.2022

Les textes administratifs sont souvent rédigés dans une langue difficile d’accès. Selon une étude de la Revue d’information sociale (REISO), cette complexité représente un énorme obstacle pour les personnes qui rencontrent des difficultés dans le domaine de la lecture et de l’écriture et, en définitive, les empêche d’avoir recours aux prestations de l’État. L’étude montre que 32,1 % des principaux ayants droits des prestations institutionnelles (passeports suisses, permis B et C) ne demandent aucun complément de revenu, notamment parce qu’ils ne savent pas qu’ils y ont droit et qu’ils éprouvent des difficultés à accéder aux informations, trop nombreuses et trop complexes. Le sentiment de honte joue également un rôle important ; il se concentre avant tout dans l’acte de demande de prestations institutionnelles.

Pour en savoir plus sur l’étude

Canton de Lucerne : près de 800 adultes ont utilisé les bons de formation du programme cantonal

28.6.2022

Depuis septembre 2020, le canton de Lucerne propose des bons de formation destinés à encourager les adultes à améliorer leurs compétences de base. La récente évaluation du programme montre qu’en 2021, 754 personnes au total ont eu recours à cette offre. Plus de la moitié d’entre elles (427) ont utilisé les bons pour suivre une formation dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, 164 personnes ont choisi une offre dans les domaines de la lecture et de l’écriture, 68 personnes, des cours de conversation et 21 personnes, des cours de mathématiques élémentaires.

L’évaluation montre également que l’offre de formations destinées à promouvoir les compétences de base est très appréciée. En 2021, la quantité de bons remis et utilisés n’a cessé d’augmenter. Les cours de lecture, d’écriture et de conversation ont rencontré un vif intérêt auprès des personnes sans emploi. Les prestataires, quant à eux, sont très satisfaits du système de bons. Les dix prestataires interrogés ont tous enregistré une hausse de la demande.

Pour en savoir plus (en allemand)

Rapport d’évaluation 2021 (en allemand)

Canton de Berne : nouvelle étude sur l’interaction entre conseil et utilisation d’offres de cours

28.6.2022

Une nouvelle étude menée dans le canton de Berne est consacrée aux possibilités dont disposent les services de conseil pour soutenir les adultes présentant des lacunes dans le domaine des compétences de base. Elle examine également les possibilités d’optimiser l’interaction entre les différents services de conseil d’une part, et entre les services de conseil et les prestataires de formations d’autre part. Réalisée par le cabinet Ecoplan sur mandat de l’Office des écoles moyennes et de la formation professionnelle du canton de Berne, l’étude montre que l’offre de formations destinée aux adultes présentant des lacunes dans le domaine des compétences de base est certes très vaste, mais que cette offre n’est pas encore exploitée dans la mesure souhaitée. Le conseil aux personnes concernées serait un des éléments clés pour améliorer l’accès à cette offre. Sur la base des résultats de son enquête, l’équipe d’auteurs formule six recommandations concrètes qui pourraient également servir à d’autres programmes cantonaux.

« Conseil et accompagnement pour les adultes ayant des compétences de base insuffisantes » (Rapport)

Caritas : soutien en matière de participation numérique

28.6.2022

Le numérique est omniprésent dans la vie quotidienne et le monde professionnel. Des compétences dans ce domaine sont aujourd’hui indispensables. Bien que le progrès numérique facilite la vie à de nombreux égards, certaines personnes n’ont pas les compétences requises pour bénéficier de ces avancées. Caritas propose aux personnes en situation de précarité un soutien sous forme de conseils et d’assistance concernant l’utilisation des offres numériques sur un smartphone, un ordinateur ou une tablette.

Les organisations Caritas régionales proposent divers « rendez-vous » offrant un accès bas seuil au monde numérique.

En Suisse romande, cette aide est présente dans les cantons de Vaud, Mentorat informatique ; Neuchâtel, Ateliers APPliqués ; Jura, Cafés numériques.

En savoir plus